You are here

Les contributions gouvernementales aux organisations internationales non-gouvernementales


Governmental Support of International Non-governmental Organizations (Part #10)


[Parts: First | Prev | All] [Links: From-K | From-Kx ]


Une résolution adoptée par le Conseil Economique et Social le 6 juin 1967 [Res. 1225 (XLII)] a suscité un laborieux processus de révision du statut consultatif des organisations non-gouvernementales auprès de ce Conseil. Il en a déjà été plusieurs fois question cette année dans nos colonnes et notamment dans notre numéro de février p. 86 à 91. Les discussions au sein du Comité ONG du Conseil Economique et Social qui ont eu lieu en mars et avril 1968 ont mis au point un projet (E/C. 2 L. 28) de révision de la résolution 288 B (X) qui date de 1950 laquelle a jusqu'à présent réglé le système des relations consultatives entre les Nations Unies et les ONG.

La Conference des ONG ayant le statut consultatif auprès de l'ECOSOC (1) a adressé à ses membres un excellent document comportant le texte de la résolution 288 B (X), celui du projet de résolution E/C. 2/L. 28, une liste des paragraphes du nouveau texte qui apportent des changements sensibles aux dispositions de 1950, enfin un commentaire des principales tendances manifestées au cours des séances du Comité ONG de l'Ecosoc en mars et en avril.

Les discussions de ce Comité ont porté notamment sur le caractère des ONG : leur qualité internationale, leur représentativité. A titre documentaire, l'UAI a préparé des statistiques et publié (numéro de mai 1968 de Associations Internationales) une analyse de celles-ci portant sur l participation nationale aux ONG et montrant notamment le progrès réalisé dans le domaine de l'extension géographique du leadership et des membres.

Le Comité ONG de l'ECOSOC s'est également inquiété de la présence de représentants gouvernementaux au sein des membres ou de la direction des ONG, du financement directement ou indirectement gouvernemental: ces éléments n'affecteraient-ils pas le caractère non gouvernemental de ces ONG?

Il nous a paru que beaucoup d'ignorance et de confusion régnait à ce sujet. C'est pourquoi nous sommes heureux de publier ci-dessous une analyse attentive faite par notre collaborateur Anthony Judge, ainsi qu'un commentaire de ces données par G.P. Speeckaert. (Texte français pages 477-481)

>

[Parts: First | Prev | All] [Links: From-K | From-Kx ]